15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 20:44

 

 

 

Jésus, Sananda, Maitreya

 

 

 

 

 

 

 

 

  christ.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a un mois, une amie me parlait d'une médium qui lui avait parlé de Maitreya.
Elle lui avait dit qu’il était revenu. Je ne me souviens plus comment elle m'en avait parlé, s’il était né, ou bien s’il s’était incarné.

Nous en avions parlé quelques jours auparavant, et pour elle c'était un petit clin d'oeil qui l'incitait à s'y intéresser un peu plus. Je ne savais trop quoi en penser, je lui lisais alors un message que j’avais reçu de Maitreya en 2008, et qui était très évocateur de la phase que nous vivons en ce moment.

Trois semaines plus tard,  je ressentais la présence de Maitreya dans un lieu où j’aime bien m'y rendre pour méditer, et j’ai reçu une vision de lui… Immense personnage !

J’ai ressenti une très grande paix sur l’instant, et toute l’après-midi à chaque situation qui aurait pu être stressante ou source d’énervement, je ressentais une grande paix qui  m’enveloppait, et beaucoup d’amour qui émanait de mon cœur. L’énergie de Maitreya certainement !

 

 

 

 

 

 

 

Yeshouah s'incarna pour permettre au Christ de se manifester en lui. Le trois en un. Yeshouah, le Logos et le Christ. Il a ouvert le chemin pour nous permettre à nous aussi d'accueillir le Christ en nous.

Sananda est une énergie non incarnée, un pont entre Yeshouah et Maitreya. C'est l'impulsion pour grandir, pour chercher à sortir de la doctrine,  se libérer des croyances. Si nous ne sortons pas de nos croyances, nous ne pourrons pas nous affranchir des religions et avancer vers nos réalisations.

Maitreya nous permet par notre ouverture du cœur et par le décodage de notre ADN de retrouver une forme nouvelle d'accomplissement. Il montre la joie, l'élan du cœur, il laisse jaillir de nous le Christ en nous. Maitreya nous accompagne  pour recevoir le Christ en nous.

 

 

 

 

 

 

 

nombre-d-or.jpg

 

 

 

 

 


Le message de Maitreya, reçu en 2008



Maitreya nous annonce qu'en cette fin d'année 2008, il se tient près de nous pour nous permettre de nous préparer à recevoir le Christ en nous.
Yeshouah s'était incarné pour créer cette brèche dans les cœurs. La venue du christ dans un corps d'homme devait s'accomplir une première fois afin que nous puissions un jour l'accomplir à notre tour.
En cette fin d'année, des informations codées proviennent du Soleil central pour amener dans nos corps la mémoire de ce qui s'est réalisé il y a 2000 ans. Ainsi notre corps commencera à se préparer.


 

 

 

 

 

 

 

  Horus

 

 

 

 

 

 

 

 


« Le soi christique ou le soi solaire, est une partie de l'âme qui va nous permettre de devenir des Christ vivants. Le soi solaire reçoit l'information du soleil physique de notre système. Lui-même reçoit l'information du Soleil Central.

Le soi christique ou le soi solaire permet de recevoir donc du Soleil Central toute l'information nécessaire à notre évolution

L'âme est en connexion avec le cœur. Plus nous descendons en nous et plus nous recevons des informations plus élevées.
Il y a un pont de lumière entre notre âme qui connait toutes nos vies passées et futures, et nous. L'âme fait en permanence une synthèse entre ce que nous vivons et ce que nous avons vécu.

Le soi christique ou soi solaire peut garder l'information reçue dans notre aura, en attendant le moment venu.
Avec le soi divin, il sait quand il doit nous rendre nos capacités, nos dons. Il est le gardien de notre évolution.

La meilleure façon de coopérer avec cette partie de notre âme est de ne pas avoir d'attente. Une partie de nous veut bien se laisser guider, mais il y a une autre partie qui veut conduire. Plus nous lâchons prise, et plus les cadeaux et les bénédictions viendront à nous.
Bien nettoyer nos peurs, nos blessures émotionnelles pour dissoudre les freins.
Plus nous vivons dans la confiance, plus le soi solaire descend en nous. Et plus nous devenons des Christ. »

(Entendu dans une conférence de Carolyn fin 2008) 

 

 

 

 

 

 

 

15 janvier 2012



 

 

Partager cet article

Published by soinguerison
commenter cet article

commentaires