25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 19:17

 

 

Le Sacré Coeur

 

 

Suite du texte "Après la 9ème vague du calandrier maya"

 

 

 

 

 

 

sacre-coeur.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Nous nous sommes vus et nous avons dinés ensemble, pour nous connaitre, pour nous apprécier. Elle fait aussi des soins, elle vient parfois sur Paris. C’est elle qui m’avait demandé de lui envoyer un peu de lumière le 28 octobre 2011, dernier jour de la 9ème  vague Maya.

 

Plusieurs synchronicités nous ont mis sur un même chemin pour nous enseigner certaines choses sur nous. En fin de soirée, nous avons convenu d’aller ensemble dans la chapelle de la rue du Bac ou au Sacré Cœur.

 

Je n’avais pas trop envie d’aller au Sacré Cœur de Paris. Pour moi, c’était un monument que les monarchistes bourgeois avaient construit pour remercier Dieu de leur avoir permis d’écraser la Commune de Paris en 1870. Un de ces soulèvements révolutionnaires parisien. Il y a aussi des rumeurs de messes noires !

Pour elle, Marie-Laure, ce lieu était empreint d’une très grande spiritualité, et même si elle aussi avait senti des choses pas toujours très lumineuses, c’était pour elle un haut lieu qui valait la peine de s’y rendre.

 

Comme je venais d’écrire le Cœur Cosmique, m'interrogeant sur ce qui adviendrait après la 9ème vague Maya, je me suis dit qu’il valait peut-être mieux se fier à son ressenti. C’est ainsi que début novembre je me trouvais dans le funiculaire qui grimpe les pentes de Montmartre, vers la basilique. Invoquant les guides de ma journée, demandant protection, j’ai vu dans ma vision interne, la douce Marie dans sa robe blanche et son voile bleu, qui me regardait comme pour m’encourager et me rassurer. Comment douter…

 

Marie-Laure m’attendait sur les marches. Nous nous sommes rejoints et après avoir échangés quelques mots, quelques rires, nous sommes entrés par le portail qui se trouve sur la gauche de la façade. Nous avons suivi le circuit de visite obligatoire, prenant l’allée de gauche. Elle m’a montré une belle statue de sainte Thérèse que j’aime beaucoup, ma marraine pour les soins, avec Marie.

 

 

 

 

Marie-1.JPG

 

 

 

 

Sur la gauche de l’autel, tournant le dos à l’autel, il y avait une gigantesque statue de Marie en métal. J’étais surpris de trouver une statue métallique dans une basilique comme celle-ci. J’ai senti mon cœur s’ouvrir devant Marie, c’était très beau. Marie-Laure avait plutôt senti une colonne de lumière descendre sur elle à travers son chakra coronal.

 

 

Nous avons fait le tour de l’autel par l'arrière, et nous avons trouvé en arrivant sur l’allée de droite,  une grande statue de Jésus en métal, qui tournait le dos à l’autel, exactement à l’opposé de celle de Marie. Face à Jésus, j’ai ressenti une grande colonne de lumière descendre à travers mon chakra coronal, alors que Marie-Laure s’émerveillait de ressentir son ouverture du cœur.

 

C’était comme si le côté gauche était réservé à Marie l’énergie féminine et le côté droit à Jésus, l’énergie masculine. Et Marie-Laure  et moi, avons réagis différemment du fait de nos propres polarités. Comme cela était surprenant ! Et tellement riche d’enseignement, même si à ce moment là nous ne le comprenions  pas très bien, au plan mental. Mais bon l’important était de comprendre que les hommes et les femmes pouvaient ressentir différemment ces histoires de polarités.

 

 

 

 

 

 

jesus.JPG

 

 

 

 

 

 

Nous nous sommes assis devant l’autel au centre de la travée. Sur notre gauche, le féminin, Marie, sur notre droite, le masculin, Jésus.  Au milieu, entre ces deux polarités,  je me suis centré comme si une ligne verticale me traversait, j’étais bien aligné, et mon cœur s’est ouvert, me déchargeant de certaines charges car j’ai étouffé un sanglot. J’étais très ému, remué si l’on peut dire. Marie-Laure a ressenti cet alignement même s’il me semble que cela n’avait pas était aussi fort pour elle. C’est vrai qu’elle venait fréquemment dans ce lieu!

 

Nous nous sommes promis de revenir. Marie-Laure m’avait proposé de venir avec elle en Inde, je ne savais pas trop… je me sentais plus dans les énergies christiques et chamaniques, mais c’est vrai que j’étais attiré par le voyage des premiers chrétiens en Inde, après avoir lu un ouvrage de Fida M. Hassnain « Sur les traces de Jésus l’essénien : les années perdues ». Marie-Laure n’avait pas trop senti non plus l’appel de l’Inde auparavant, et c’était une première pour elle, ce besoin de s'y rendre.

 

Sûr que tout cela demandait reflexion…

 

 

 

 

 

  La suite de ce texte :

 

  Féminin /Masculin

 

  Le Secret du Coeur

 

Juin 2012 - Les âmes jumelles

 

 

 


Extrait "d'après la 9ème vague du calendrier maya":


C’était l’Ange Damabiah qui se proposait ce jour. Je lisais le texte avant de l’invoquer. Il évoquait l’importance de l’élément eau qui nous relie en partie à la source de notre intuition et à la vie, donc à Mère, et de la nécessité de bien unir le masculin à ce féminin, de notre lien à la nature, aux animaux, elfes, aux ondines...

 

« L’intuition que vous possédez peut vous donner des clefs illimitées pour transformer votre vie, car votre intuition, reliée à vos deux sources de type masculin et féminin, passant par l’équilibrage de vos deux polarités, vous permet en même temps de retrouver cet équilibre du haut et du bas. Lorsque vous êtes en phase avec cette énergie de croix à l’intérieur de vous et dans votre corps, cette croix qui se croise au niveau du cœur, (…) et là vous avez la possibilité d’une très grande ouverture Christique qui peut vous amener au plus haut sommet de la Connaissance. »

 

« Cette reliance à partir de votre propre corps et de votre propre cœur, en fait, devient un canal énergétique transmettant une grande force de lumière afin de la retransmettre à toutes choses, à tout être qui a besoin de comprendre et de faire des prises de conscience importantes à certains moments. »

 

« Vous avez ainsi à découvrir un passage important à l’intérieur de vous, le passage du cardiaque qui s’incarne sur vous et sur votre Terre. C’est un passage presque initiatique excessivement important qui a existé de tout temps. (…) Ce sont ces passages de porte qui vous donnent la possibilité de recevoir des dons psychiques importants. Ces dons psychiques ne sont donnés qu’à partir du moment où vous avez fait ces passages et où vous êtes dans l’acceptation de ce don cardiaque, de ce don Christique que vous avez à l’intérieur de vous ».

 

Mars 2012


Pour relire " Après la 9ème vague du calendrier Maya... ? "

 



 

 


Partager cet article

Published by soinguerison
commenter cet article

commentaires