19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 21:11

 

 

              Padre Pio

 

Padre-Pio.jpg

 

 

 

 

 

 

La première fois que j’ai vu Padre Pio, c’était en 2008, au cours d’un soin. Il s'agissait d'une femme qui était partie dans les terres de Padre Pio, à San Giovanni Rotondo,  pour guérir d’un cancer du sein, et qui était revenue toujours avec sa tumeur, mais confiante dans sa prochaine guérison.

 

Je me souviens qu’à un moment au cours du soin, je lui ai dis que nous allions recevoir la bénédiction de Padre Pio. Je ne savais pas ce qu’il voulait dire par là car je n’avais jamais eu affaire à lui.

 

J’ai senti une grande lumière blanche qui est descendue sur nous. C’était immense, du plus puissant et du plus beau. Je me sentais cloué au sol sans pouvoir faire un geste. J’étais en larme, presque hébété, tellement c’était intense ! Je ne savais plus quoi dire.

 

 

 

 

 

 

En février 2012, je commençais à avoir le sentiment que Padre Pio se rapprochait de nouveau de moi. Une longue absence.

Il apparait ainsi un jour à nouveau dans un soin, bénissant la personne qui me confirmera qu’il avait une très grande place dans son cœur, il l’aurait déjà guérit dans le passé.

 

C’est à ce moment que je découvrais un film italien sur la vie de Padre Pio. Le film de Carlo Carlei est merveilleux de grâce, et de lumière, les acteurs sont très justes dans leurs rôles.

J’ai beaucoup pleuré en le regardant, en fait je ne connaissais pas du tout la vie de Padre Pio, et j’ai été subjugué de voir qu’un tel personnage avait vécu si près de nous, si peu connu.

 

Le 9 février 2013, je me promenais presque par hasard du côté du métro des Abbesses, près du Sacré Cœur, et je tombais sur une église dédié à Saint Jean l’évangéliste que je ne connaissais pas.

 

Cette église m’a beaucoup marqué, par sa construction Art Déco, avec ses poutrelles métalliques et ses briques, architecture peu habituelle pour une église. De très jolies toiles imposantes sur le thème de la Cène, les noces de Cana et de belles statues, de Jésus et de Saint Jean, la plume, le parchemin et l’aigle pour symboles, et des vitraux représentant deux des quatre cavaliers de l'apocalypse..

 

 

 

 

 

St-Jean.jpg

Saint Jean  - Giotto

 

 


 

Le 11 février, Benoit XVI annonce qu’il abandonne sa mission papale. Le soir même en cherchant un film sur Marie Madeleine et l’apôtre Saint Jean, je tombe sur un film qui parle de l’apocalypse de Saint Jean, je le laisse défiler avec ses images surréalistes de l’agneau et des vingt-quatre vieillards.

 

Beaucoup de bruit autour de la démission du Pape,  on commence à parler de la prophétie de Malachie, disant que le prochain Pape, Pierre le Romain serait le dernier Pape élu.

 

Je ne crois pas trop aux prophéties, que l’on trouve bien souvent de-ci de-là dans les articles ou les livres, mais en regardant le film sur l’apocalypse, je repensais à ma visite de l’église Saint Jean, drôle de synchronicité !

 

Laissant aux personnes concernées le choix du nouveau Pape, je retournais à mes préoccupations habituelles, et à la découverte de Padre Pio. Je regardais de temps en temps le film, à chaque fois je me replongeais dans sa grâce. Je lisais également une de ses biographies, celle écrite par Yves Chiron.

 

 

 

 

 

 

Padre-Pio-2.jpg

  Padre Pio

 

 

 

 

 

 

 

 

Padre Pio est né en 1887, il est devenu moine capucin, un ordre dépendant des frères franciscain. Son vrai prénom est Francesco, le même que celui qui a été choisi par le Pape nouvellement élu.

 

Enfant, dans son village de Pietrelcina, il voyait fréquemment la Vierge Marie et l’un de ses anges gardien. A cet âge il pensait que cela faisait partie des grâces communes à tous les croyants.

 

Padre Pio s’illustra par de nombreux dons, de nombreuses grâces. Il était clairvoyant, lisant dans les cœurs et les consciences de beaucoup des personnes qui le rencontraient. Il avait également le don des larmes, de bilocation, du parfum de sainteté, de guérison et il souffrit des stigmates pendant les cinquante années de son ministère.

 

Dans le confessionnal, il y restait une dizaine d’heures à confesser, à pardonner et guérir tous ceux qui venaient à lui.

Ces messes pouvaient s’étendre trois à quatre heures, tant il donnait à chaque mot, à chaque geste, toute la puissance évocatrice de son intention, de sa foi, revivant la Cène à la sainte communion.

   

Il se confiait  «… Les battements de mon cœur, alors que je me trouve avec le Saint-Sacrement, sont très violents…. à l’autel je sens parfois un tel embrasement de toute ma personne que je ne puis le décrire. Le visage surtout me semble s’enflammer tout entier. »

Un autre jour « La Vierge Marie m’a, elle-même accompagné à l’autel ce matin… »

 

Sa personnalité hors norme attira forcément des forces bien sombres qui s’acharnèrent sur lui tout au long de son sacerdoce. Le Vatican même succomba à ces forces intrigantes en lui interdisant à deux reprises de confesser ou de donner la messe en public.

 

Il est curieux qu’en ce début de 20ème siècle,  au moment où le positivisme scientifique et le socialisme matérialiste commençaient à dominer les esprits, apparaisse un tel être qui manifestait toutes les autres dimensions délaissées, comme s’il était venu pour nous éveiller à l’enchantement et à la réalité multidimensionnelle de notre univers.

 

 

 

 

ombre

 

 

 

 

Padre Pio s’est aussi illustré par ses dons de prophétie, et d’un lien particulier avec la papauté.

 

Un soir de l’année 1947, il reçut la visite de Karol Wojtyla, alors jeune prêtre qui poursuivait ses études de philosophie à Rome. Selon la légende, ils passèrent la nuit en prière et au matin Padre Pio se confia à l’un des moines en disant que cet homme deviendrait Pape, un très grand Pape, qui illuminera sa mission. Celui qui lui succèdera (Benoit XVI) le prolongera.

D’autres disent qu’il en parla à Karol lors de sa confession, mais Jean Paul II n’a jamais abordé ce sujet.

 

Padre Pio avait aussi écrit en 1959 au cardinal Montini pour lui annoncer qu’il succèderait à Jean XXIII qui venait d’être élu Pape depuis un an. Ce qui arriva quatre ans après, le cardinal devint Paul VI.  

 

 

 

 

 

 

En cherchant des informations sur Padre Pio, je trouvais sur internet qu’il avait également prophétisé sur les 3 jours de ténèbres.

Depuis des années j’en entends parler de ces trois jours sombres, où la terre s’arrêtera peut-être de tourner sur elle-même, laissant une partie de l’humanité dans l’obscurité durant trois jours. D’autres parlent de pluie de météorites ou d’un gros météore qui s’écrasera sur terre, levant un grand nuage de poussière.

 

Padre Pio écrit ceci entre février et mai 1950 : « Un grand châtiment se prépare : ce sera effroyable comme jamais depuis la création du monde.

L’Heure de ma venue est proche, mais Je manifesterai Ma Miséricorde.

Votre époque sera témoin d’un châtiment terrible. Mes Anges qui seront les exécuteurs de ce travail sont prêts. Ils prendront un soin spirituel d’anéantir tous ceux qui se moquent de Moi et qui ne croiront pas à Mes Prophéties.

Des ouragans de feu seront lancés des nuages et s’étendront à la terre entière. Des orages, des tempêtes, du tonnerre et des pluies ininterrompues, des tremblements de terre couvriront la terre entière pendant 3 jours et 3 nuits. Une pluie ininterrompue surviendra alors, elle commencera par une nuit très froide.

Tout ceci pour prouver que Dieu est le Maître de Sa Création. Ceux qui espèrent et croient en Mes paroles n’auront rien à redouter ni ceux qui répandent Mon message car Je ne les abandonnerai pas. Aucun mal n’arrivera à ceux qui seront en état de grâce et chercheront la protection de Ma Mère. Pour vous préparer à cette épreuve, Je vous donnerai des signes et des instructions.

La nuit sera très froide, le vent surgira après un certain temps, le tonnerre se fera entendre. Fermez toutes les portes et les fenêtres. Ne parlez à personne de l’extérieur. Agenouillez-vous devant votre Crucifix, regrettez vos péchés. Priez Ma Mère pour obtenir sa protection.

Ne regardez pas dehors pendant le tremblement de terre, parce que le courroux de Dieu est Saint. La vue des effets de sa Colère, vous ne la supporteriez pas. Ceux qui négligeront cet avertissement seront abandonnés et instantanément tués de frayeur par la colère divine.

Le vent emportera des gaz empoisonnés qui se répandront par toute la terre. Ceux qui souffriront innocemment seront martyrs et entreront dans Mon Royaume. Satan triomphera mais après 3 nuits, le tremblement de terre et le feu cesseront et le jour suivant, le soleil brillera de nouveau.

Après ces châtiments, les Anges descendront du Ciel et répandront l’esprit de Paix sur la terre. Un sentiment de gratitude incommensurable prendra possession de tous ceux qui survivront à cette terrible épreuve.

Il faut prier ! Dites pieusement le chapelet en commun si possible, ou seul, mais dites-le bien. L’Heure approche, priez sans relâche, vous ne serez pas déçus.

Les hommes n’entendent pas mon appel, ils durcissent leurs cœurs, ils résistent à ma grâce ; ils repoussent Ma Miséricorde et Mon Amour. L’humanité est pire que lors du déluge.
L’humanité étouffe dans le marasme du péché. J’ai grande envie d’exterminer cette race, mais à cause des justes, Je laisserai régner Ma Miséricorde.
 » 

 

 

 

 

 

1-oct-1217200002

 

 

 

 

 


Je suis étonné que Padre Pio fasse ce genre de prophétie. En général, je ne crois pas trop à tout ce qui est prédis…

 

Je repense à cette église de Saint Jean l’évangéliste vers laquelle je m’étais trouvé, deux jours précédant la renonciation de Benoit XVI, ces signes sur l’apocalypse…

François serait le dernier pape à venir selon Malachie, le Pape noir, l’ancien jésuite…

 

Quel serait le rapport avec les trois jours… trois jours font 72 heures.

 

François a été élu le 13-03 2013, le 72 ème jour de l’année, quand la date de naissance du Pape est additionnée, cela donne 3 aussi. Le mois de Mars, 3 encore.

 

Est-ce qu’en se manifestant en ce moment, Padre Pio qui était si proche de la destinée des Papes, tenterait-il de nous prévenir de ce qui pourrait survenir ?

 

J’ai beaucoup de mal à l’accepter, même si par prudence, j’essaierai de retenir que par une nuit de grand froid, après un grand coup de tonnerre, suivi d’une pluie et de tremblements de terre, il faudra rester enfermé sans regarder à l’extérieur, 72 heures durant !
Je crois aussi qu’il disait d'éviter de dormir, lire des livres inspirants et prier.


 

 

 

 

 

 

Marie-Madeleine-3.jpg

  Marie Madeleine

 

 

 

 


 

Sans manquer de respect à Padre Pio, que j'honnore de tout mon coeur, je me demande s’il ne faut pas considérer cette vision aussi, comme symbolique et en extraire le message.

 

 

Dans les textes bibliques, il apparait plusieurs fois cette période de trois jours. Les trois jours d’obscurités sont l’une des plaies envoyées au Pharaon, Jonas passe qui trois jours dans le ventre d’une baleine, les trois jours au tombeau de Jésus.

 

Trois jours de replis sur soi, fermé de l’extérieur, dans la prière et la méditation pour atteindre un autre palier de conscience.

 

Paul de Tarse, sur le chemin de Damas, après avoir vu la lumière du Christ reste privée de la vue trois jours, sans manger ni boire.

 

Je me souviens d’un ami alchimiste et franc-maçon qui m’avait dit un jour en baissant la voix, sous le signe de la confidence, que l’une des initiations les plus classiques étaient de rester plusieurs jours sans manger, ni dormir.

 

Je ne sais pas si je suis tenté d’en faire l’expérience, si j’y arriverai… mais je compte sur Padre Pio pour m’y conduire, et je vous raconterai.

 

En tous cas, il reste très présent dans ma vie… peut-être m’en dira t-il plus, dans les mois qui viennent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En attendant la suite, je vous vous invite à un vrai bonheur, en regardant le film éblouissant

sur Padre Pio :

 

Version italienne, sous-titrée en français :

 

Partie 1

 

Partie 2

 

Doublé en espagnol :

 

Parte 1

 

Parte 2


  Sur youtube, vous pouvez le trouver en d'autres langues.

 

 

 

 

 

  Ps :   Je pensais tenter l'expérience des trois jours d'introspection vers la fin du mois, autour du 29 avril.   Hier, Joy m'a envoyé un mot me disant que Saturne se trouvera au plus proche de la Terre le 28 avril 2013,  à 1,3  milliard de km de la terre (encore un 13 ?).


Bien sur je ne lui en avais pas parlé, et je me dis que si Saturne, planète de l'introspection, est au rendez-vous, il risque de s'en passer !

 

Vous ne savez pas qui est Joy ? Hi hi ! Je vous en parlerai au prochain article.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by soinguerison
commenter cet article

commentaires