21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 20:51

 

 

 

Féminin  Masculin

 

 

 

  Suite du texte "Après la 9ème vague du calandrier maya" et "Le Sacré Coeur"

 

 

 

 

 

  Krishna.jpg

 

 

 


 

Marie Laure partit donc seule pour l’Inde en janvier. J’avais pressenti l'envie de m'y rendre avec elle pendant un temps.  Je souhaitais partir à travers les routes empruntées par les premiers chrétiens et découvrir ce vaste continent qui avait tant accueilli de formes de spiritualités. Le voyage était un peu cher pour moi à cette époque et j’avais suffisamment fait de grosses dépenses! Je ne souhaitais pas m’endetter, je demandais donc au ciel de me trouver la somme nécessaire si le voyage devait se réaliser.

Je m’étais préparé tout de même, établissant un passeport et m’informant sur les visas.  Comme la somme ne se manifesta pas, je restais à Paris.

  

C’est ainsi que je commençais à vivre des choses un peu étonnantes qui ne prirent du relief qu’au retour du voyage de Marie Laure.

 

Méditant un jour dans un lieu qui m’inspire beaucoup, je commençais à revivre un épisode de mon avant-dernière vie. J’avais été un écrivain important au 19è siècle, défendant l’idée de justice sociale dans un monde préindustriel si proche encore de la monarchie et du pouvoir absolu. Je revivais les instants de ma mort. Je sentais la présence d’un groupe hostile issu d’une loge maçonnique sombre qui cherchait à me déposséder d’une partie importante de moi-même. Une lumière noire s’attaquait à mes corps énergétiques, me dépossédant de ma Merkaba.

 

 


 

merkaba.jpg

 

 

 


Après cette vision, j’ai demandé à la lumière de descendre sur moi pour me guérir, transmuter et nettoyer cet ancien rituel, puis je me suis rendu près de la maison où avait vécu cet écrivain, pour y retrouver un peu de ses énergies, et me reconnecter à cette partie de moi.

J’ai ressenti alors, le besoin de me rendre dans la chapelle de la rue du Bac. Assis en méditation, j’ai demandé le soutien de mes guides, de Marie. A un moment, j’eus la surprise d’apercevoir tout autour de mon corps, ma Merkaba.

Cette grille énergétique autour de nous favorise le lien avec l’invisible, avec les autres dimensions, facilitant l’inspiration et la communication avec les êtres de lumière, avec nos parties supérieures. Cette grille permet également au Prâna de circuler en nous, nous reliant au Ciel et à la Terre.

 

A ce moment là, une personne de mon entourage me confiait un extrait d’un enseignement en provenance de groupes maçonniques, enseignement issu de ces groupes hostiles, genre Illuminati, et autres affreux personnages.

 

J’avais confiance en cette personne, et je trouvais étonnant le lien entre ma vision et ces loges qui se manifestaient encore à moi sous une autre forme par le biais de cette amie .

 

Cet enseignement me rappelait certaines règles anciennes que j’avais appris il y a bien longtemps dans d’autres vies dans les temples sumériens, égyptiens et autres… Notamment de discerner à travers mes pensées, ce que je voulais vraiment vivre, pour lui donner toute la force de mon pouvoir magnétique, de mon pouvoir mental pour le créer sur ce plan de vie.

 

Je connaissais ces enseignements, mais ce que j’avais un peu mis de côté, c’était d’être conscient de ma capacité à diriger ma vie et de cesser ainsi de me contenter de suivre le courant, de suivre ce qui se présentait à moi.

  

Je m’entrainais à nouveau à mentaliser certaines choses que je voulais créer dans ma vie, sans toutefois m’affilier à un groupe, car tout comme dans mes récentes vies, je ressens encore aujourd'hui un danger pour moi à fréquenter ces groupes initiatiques.  C'est sûr qu'ils ne m'ont pas loupé la dernière fois !

 

 

Mère amma 2

 

 

 

 

 

Retrouvant Marie Laure en février, nous étions impatients d’échanger au sujet de nos expériences respectives.

Je me souviens de lui avoir envoyé un mail, le seul que je lui ai envoyé, le jour où elle rencontrait Amma, comme si nous étions toujours reliés de par son amour, sa lumière.

 

En échangeant ce que nous avions vécu l’un et l’autre, nous nous sommes aperçu que nous avions travaillé pendant ce mois, une partie de ce qui nous manquait à chacun dans nos polarités.

 

Marie laure qui avait beaucoup travaillé dans le management, la gestion avait changé sa vie il y a un peu plus d’un an, travaillant davantage dans la relation d’aide et les soins. Elle passait d’une activité plutôt Yang, vers quelque choses de plus YIN. Curieusement elle était affiliée à un de ces groupes initiatiques !

 

Pour ma part, j’avais plutôt travaillé auparavant dans la relation d’aide, et je me retrouvais depuis un an à m’exercer davantage dans des tâches Yang.

 

Nous comprenions que pour nous préparer à l’ouverture du cœur en juin, nous devions rééquilibrer et guérir nos parties féminines et masculines.

 

Après notre expérience mystique au Sacré Cœur de Paris, le plan divin nous avait envoyé, elle et moi, guérir nos polarités blessées.

 

Marie Laure a travaillé sa partie féminine  en Inde, notamment avec Amma (qu’elle vous racontera sur ce blog si elle le souhaite) et moi,  qui avait travaillé cette partie masculine en me reconnectant avec ma Merkaba et en retrouvant ce Pouvoir masculin transmis par les loges initiatiques. Pouvoir yang puisqu’il s’agit de créer à l’extérieur de nous ce que nous souhaitons vivre et expérimenter.

 

 

Nous avions certainement d'autres choses à découvrir sur nous, sur nos polarités... La guérison n'était pas entièrement là !

 

 

 

 

 

(à suivre)

 

 

 

 

 

 

Pour relire le début de l'histoire :


Après la 9ème vague du calendrier Maya... ?

Le Sacré Coeur


  La suite de l'histoire :

 

  Le Secret du Coeur

  Juin 2012 - Les âmes jumelles

 

 


 

 

 

  Avril 2012



 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by soinguerison
commenter cet article

commentaires